Yoni Steam ou sauna vaginal pour ta fertilité

Qu’est-ce que le sauna vaginal ?

Le sauna vaginal est une technique ancienne présente sur tous les continents. Il a été oublié en Europe mais il est encore très vivace en Afrique et en Asie. Il redevient très à la mode en Amérique du Nord. On le trouve sous les appellations de “
Yoni Steam, Sauna Vaginal, Sauna de l’utérus, Spa vaginal, Vapeurs vaginales, Sauna périnéal, Inhalation vaginale.”

Il s’agit de procéder comme une inhalation ou un bain de vapeur avec une décoction de plantes chaude non bouillante : la vapeur va réchauffer le périnée et la vulve. (Attention, il y a un mode opératoire strict à suivre plus complexe que ce que je viens de dire !)
L’avantage est que la vapeur entraîne les principes actifs vers le périnée qui est très richement vascularisé et va cibler directement la sphère gynécologique.
Après avoir travaillé sur les organes féminins, les principes vont passer avec le sang dans la voie centrale et être filtrés par le foie. Ils sont donc plus efficaces que dans le cas d’une tisane qui subit le processus de digestion. C’est une autre manière de travailler avec les plantes des femmes dont j’ai déjà parlé dans cet article.

Mon expérience enthousiasmante avec le yoni steam

Pour ma part, j’ai rencontré le sauna de l’utérus pour la première fois sous sa forme traditionnelle khmère, au Cambodge donc.
Mes amies khmères le pratiquent en soin de santé ou de beauté quand elles viennent d’accoucher ou après une maladie.
Chez elles, le sauna est autant une fumigation qu’une inhalation de vapeur, et il est vaginal et parfois un peu plus : ça dépend de la (grand) mère qui opère… La modération n’est pas toujours de mise dans un pays tropical où les gens ont l’habitude de la chaleur humide !

J’ai vraiment apprécié l’expérience quand je l’ai fait sur une version assez proche d’un hammam embaumé de vapeurs aromatiques. J’ai aussi été impressionnée par l’efficacité avec laquelle les jeunes accouchées récupéraient des accouchements même difficiles.
Je n’ai pourtant pas pu m’y former réellement car c’est habituellement la mère ou la grand-mère qui l’organise pour sa (petite) fille, avec des plantes prises à l’herboriste du marché en prêt à l’emploi.

Le sauna vaginal, un des secrets de beauté des Khmères et des danseuses Apsara

C’est en revenant en Europe que j’ai rencontré à l’occasion d’un stage à Bruxelles une vraie spécialiste qui le pratique en cabinet : Jessica Haraluna. Des centaines de femmes se sont assises sur son banc de spa…

J’ai attendu 3 ans pour qu’elle partage son savoir et ses “trucs et astuces.” Bien que je sois une spécialiste des plantes et de la médecine des femmes, j’y ai fait des découvertes, notamment sur toutes les phases de préparation du corps, rarement abordées ailleurs.
Jessica est une accompagnante du féminin et des couples, thérapeute en sexualité, avec des pratiques de Tao et de Tantra, et j’ai apprécié son approche de la respiration : ici encore, j’ai pu enrichir ma pratique.

Découvrez le sauna de l’utérus avec Jessica

Dans l’interview ci-dessous, elle vous en dit plus sur la pratique du sauna de l’utérus. Elle l’a expérimenté pour équilibrer le cycle et aussi sur des pathologies gynécologiques comme le SOPK et dans des cas d’infertilité.

J’ai accédé après l’interview aux “21 jours pour respirer” et nous n’en parlons donc pas. J’apprécie beaucoup cet ensemble de vidéos qui regroupe pleins de techniques, dont certaines que je ne connaissais pas.

J’avais expérimenté la puissance de la respiration lors d’une de mes FIV (fécondation in vitro) : le traitement avait mal débuté et je ne répondais pas bien à la stimulation ovarienne… C’est alors que j’ai commencé à travailler avec la respiration pour faire circuler l’énergie, et à boire plus. En 2 jours, le retard dans le traitement était comblé.
Les techniques respiratoires sont aussi largement reprises en sophrologie, notamment pour toutes les problématiques de gestion du stress. Ceci vous illustre l’intérêt des techniques que Jessica nous partage.

Pour ma part, j’aime jumeler le sauna et des techniques respiratoires pour augmenter l’efficacité de ma pratique.
Jessica propose une formation professionnalisante de praticienne en sauna de l’utérus où il va y avoir la pratique du sauna, des respirations et de l’œuf de yoni. C’est un complément parfait à la formation de conseillère en symptothermie pour celles qui ne sont pas encore accompagnantes du féminin.

Et si vous êtes déjà une adepte du sauna de l’utérus, partagez votre expérience en commentaire !

Une réponse à “Yoni Steam ou sauna vaginal pour ta fertilité”

  1. Ping : Absence de libido? Passez à la symptothermie ! - Symptothermie.pro

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.