Quelle application mobile pour la symptothermie?

Pour pratiquer la symptothermie, vous pouvez tout faire sur papier ou via une application. La difficulté est de choisir la bonne application. Voyons ensemble comment sélectionner la meilleure pour ton usage !

Une application comme aide-mémoire

Si vous avez décidé d’interpréter vous-même, vous  travaillez donc de manière “classique” ou “artisanale”. C’est ce qui est prôné par de nombreuses écoles symptothermiques, mal équipées pour de la symptothermie moderne.

L’ application est donc un bloc-notes électronique qui va remplacer ou relayer le papier.
Si vous travaillez sur papier, vous pouvez tout simplement utiliser le bloc-notes du téléphone : “notes” chez iPhone/iPad, “Keep” dans le monde Androïd.
Vous notez le matin ta température et l’heure de prise. Dans la journée, vous relevez l’élixir observé et vous reportez le soir l’ensemble sur le cyclogramme papier.
J’ai procédé régulièrement ainsi quand j’étais dans des zones sans accès internet pour utiliser mon application favorite.

Vous pouvez aussi utiliser une application qui n’interprète pas comme Kindara, uniquement en anglais. Donc vous allez devoir y positionner vous-même toutes les interprétations. Elle est très utilisée par les américaines et toutes celles qui suivent une méthode symptothermique artisanale.
Attention, si vous choisissez le mode “interprétation automatique” sur le web, ce sont les règles d’une obscure école symptothermique qui s’appliquent. En plus, ce mode est très difficile à changer ! De même, j’ai eu des difficultés de connexion sur le téléphone (mot de passe non reconnu). Et pour finir, il est impossible d’utiliser le mode web pour travailler.
Bref, je ne  la recommande pas.

Une application pour aider à interpréter

L’application de référence pour la symptothermie moderne est Sympto. C’est d’ailleurs ainsi qu’est née le concept de symptothermie moderne…

Sympto est un didacticiel édité par la Fondation Symptotherm qui propose une interprétation en appliquant les règles d’après les observations saisies. Evidemment si les observations sont erronées ou avec trop de manquants, l’interprétation le sera aussi…

Son principal avantage est son côté facilitant qui permet de mettre en œuvre immédiatement la méthode. Il est paramétré par défaut pour les débutantes.

Vous allez le trouver sous trois formes différentes :

  1. une application web qui fait calculer et sauvegarde tes données sur les serveurs (hautement sécurisés) de la Fondation SymptoTherm. Son utilisation est soumise à période d’essai puis elle devient payante, uniquement offerte pendant les suivis avec une conseillère.
  2. une application iPhone et WindowsPhone “Sympto Free”. C’est une “porte d’accès” sur l’application web avec un habillage d’application. Avantage, elle fonctionne sur la plupart des versions, y compris les anciennes. L’application est gratuite.
  3. une application Androïd résidente “Sympto Plus.” Elle utilise le moteur de calcul du téléphone et sauvegarde sur les serveurs quand elle accroche une connexion internet. L’application est payante après période d’essai. Tu peux aussi basculer sur une version gratuite couplée à l’interface web payante.

Cette application a été étudiée par l’association de médecins américains FACTS et noté comme l’une des plus fiables en 2013. C’est la plus fiable des applications symptothermiques selon cette étude.

Les autres applications, sympto-thermiques ou pas

Certaines apprécient Ovuview. Je ne peux pas en faire autant.
Vous allez devoir paramétrer l’application et aucun mode d’emploi n’indique comment faire pour le faire selon une méthode symptothermique précise.
Le support utilisateur semble devenu totalement inexistant.
Elle est donc source d’erreur (et d’IVG, comme je l’ai constatée malheureusement…)

Une autre application gratuite souvent citée est Clue.
Elle recueille de nombreuses données intéressantes sur la santé des femmes mais ce n’est pas une application de méthode sympto-thermique. Malheureusement  elle fonctionne sur la méthode Ogino, la vieille méthode du calendrier. Il est d’ailleurs précisé de ne pas l’utiliser comme contraception par le support utilisateur.

Il en est de même avec l’application Flo, comme Glow et bien d’autres qui ont un “calendrier d’ovulation”.
Si vous en utilisez une comme bloc-notes, ne vous fiez pas à ses prédictions…

D’autres écoles symptothermiques ont leur application.
La plupart sont en allemand, sauf celle de l’école symptothermique du CLER qui suit des règles différentes avec des calculs plus compliqués que la symptothermie de Sympto.
Chaque méthode suivant des règles d’interprétation différentes, impossible d’utiliser ces applications symptothermiques.

La meilleure stratégie en terme d’application

La meilleure application est Sympto pour débuter, sans hésitation.

Dès que vous vous sentez à l’aise et avez intégré les règles, vous pouvez vous dans l’interprétation manuelle. Nos formations arrivent prochainement pour vous y aider : demandez le livre numérique « Je démarre gagnante » et vous  serez tenu.e.s informé.e.s !

Et vous , vous avez fait quel choix ?

choisir application symptothermie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.