5 clés du comportement de la bonne autodidacte

Pour apprendre en autodidacte, seule, la méthode symptothermique,  la clé de la réussite est dans le comportement.
Apprendre la symptothermie revient à passer un permis de (bien se) conduire : même s’il est préférable de prendre des cours de conduite ou de commencer par la conduite accompagnée, il reste quand même possible d’apprendre seule le « code de la route » et la maîtrise de la conduite.

Cependant, la prudence reste de mise et voici quelques clés comportementales qui vont favoriser votre transition vers un apprentissage réussi.

Rappel : dans l’article « 5 questions », vous avez pu valider que vous remplissiez les conditions pour apprendre seule.

5 clés pour adapter le comportement

Avec cet apprentissage en totale autonomie, vous allez devoir quand même respecter les règles de la méthode et un comportement qui vous permette d’acquérir les bons réflexes. Etre autodidacte ne vous dispense pas d’être rigoureuse, bien au contraire !

1. Passer beaucoup de temps libre à plancher sur la documentation

Vous allez devoir comprendre seule la méthode et aller faire des recherches pour éclaircir les points qui en ont besoin.
Vous devrez autant travailler l’anatomie, la physiologie de la femme que les règles d’observation et d’interprétation.

2. Faire des fiches

Chaque point de la méthode est présenté dans le manuel ou le Sympto Basic de manière fluide et enchaînée.
Mais pour les mémoriser et les utiliser quotidiennement, vous allez devoir les retravailler et les reformuler avec vos propres mots. Il est courant qu’une autodidacte ait tellement lu le manuel qu’elle soit capable de le citer de mémoire…

Vous devez faire des fiches pour chaque point d’observation et chaque point d’interprétation, ce qui représente un travail équivalent à la construction des 30 vidéos tutos de la formation en ligne…

3. Pratiquer l’abstinence en période fertile

Si vous commencez alors que vous avez une vie sexuelle active et que vous souhaitez différer au maximum une grossesse, vous prenez le risque de vous tromper dans les phases fertiles/infertiles.

Au démarrage, mieux vaut éviter tout rapport sexuel avec pénétration en période « fertile. »
Puis après trois mois ou trois cycles (au plus long des deux), vous pourrez commencer à restreindre cette abstinence aux jours les plus fertiles que vous avez pensé identifier.

4. ET utiliser un préservatif en période infertile

Vous commencez seule sans personne pour vous aider à décrypter votre cycle et vous prenez donc le risque de commettre une erreur dans la compréhension. Pour différer une grossesse, hors la phase d’abstinence, vous utilisez donc une méthode de contraception locale ou deux ensemble et vous maintenez la protection en phase soit-disant infertile…

Avec ce comportement rigoureux, vous pouvez apprendre seule la méthode sans risquer une grossesse non désirée. Bien sûr, si vous êtes ouverts aux surprises, vous pouvez assouplir le comportement en utilisant les préservatifs en permanence…
Et si vous voulez concevoir, rappelez-vous qu’il y aura un « après naissance ! » Ce sont les bases acquises avant la conception qui vous permettront de pratiquer la méthode pour différer la grossesse suivante  : il vaut mieux se donner les chances d’apprendre correctement dès le début ! Apprendre en phase d’allaitement avec un bébé à gérer et la fatigue de l’accouchement n’est sûrement le meilleur moment.

5. Faire valider son apprentissage

Qui se lancerait sur les routes sans avoir la certitude d’être capable de conduire sans être un danger pour soi et pour les autres ?
Qui oserait conduire sans permis sans avoir vérifié sa connaissance du code de la route ?
La symptothermie vous permet de gérer seule votre fertilité quand vous avez acquis la méthode mais en cas d’échec d’apprentissage, vous allez vous retrouver devant le dilemme d’accueillir ou non une grossesse… Et pour éviter ce cas de conscience, mieux vaut l’envisager dès le début !

Il est nécessaire / indispensable / incontournable de rencontrer une professionnelle pour faire valider que vous avez bien compris et bien appliqué la méthode tout au long des mois écoulés.
La conseillère regarde d’un œil neutre et impartial comment vous travaillez ; elle sait répondre aux questions restantes et en plus, vous donne les conseils nécessaires pour approfondir votre pratique.
Vous pourrez quitter le mode débutante pour passer au mode avancé et envisager le mode experte en sachant que vous pratiquez correctement, en minimisant les risques !

Une consultation est nécessaire au minimum après le 6ème cycle pour bien valider les périodes fertiles/infertiles afin que vous puissiez abandonner les rapports protégés l’esprit tranquille. Si vous êtes en conception, elle va vous rassurer ou vous orienter sans plus attendre vers un professionnel de santé.
Une autre consultation est nécessaire au 13ème cycle pour valider le passage en mode avancé puis chaque année en tant qu’experte.

Notre équipe est à votre disposition pour vous assister dans votre apprentissage, grâce à la formation en ligne, mais aussi pour valider votre réussite d’autodidacte !

Alors, prête à vous lancer ?

 

clés pour reussir seule en symptothermie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.