3 façons d’apprendre la sympto

Apprendre la symptothermie va vous demander de vous plonger dans la biologie du corps de la femme et d’acquérir de nouveaux réflexes et de nouvelles connaissances.

Le matériel pédagogique de l’utilisatrice est facile d’accès car la Fondation Symptotherm a fait le choix de laisser accéder gratuitement à son manuel de référence. D’autres écoles symptothermiques le vendent et d’autres écoles de MOC ont décidé de le diffuser uniquement par le biais de leurs formateurs agréés. (voir l’article “7 questions pour valider les compétences de ta conseillère« )

Facile d’accès ou non, chaque école a son propre réseau de formatrices-monitrices-instructrices. Et de ce fait 3 possibilités s’offrent à vous pour apprendre.

Apprendre seule, en mode “j’ai de la chance”

Vous pouvez décider d’apprendre seule, grâce à la documentation disponible dans les livres ou sur le net.
Certaines font aussi appel à des utilisatrices non professionnelles et non formées à cela pour les aider, en entraide généreuse. (L’utilisatrice va finir par devenir experte de son cycle, ce qui est différent de former et interpréter celui des autres…)
Comme vous prenez des risques, nous appelons ce mode “j’ai de la chance” car parfois « ça passe ou ça casse. »

Choisir une “sécurité de base” pour débuter la symptothermie

Le minimum de la sécurité va être de suivre une formation ponctuelle avec une conseillère formatrice. Ainsi, vous êtes sûre de vous faire expliquer correctement la méthode.
Vous acquiérez une vision globale de la méthode.
Vous avez déjà des réponses à nombre de questions, c’est un mode “sécurité de base”.
Vous pouvez ensuite décider de revoir la formatrice en consultation ou de souscrire un accompagnement si cela  semble plus sécurisant. Ce système d’apprentissage est possible pour l’école suisse de Symptotherm (méthode que nous transmettons ici.)

“Se donner les moyens” de bien débuter

Vous pouvez enfin vous faire accompagner pendant tout l’ apprentissage dans un mode “pas à pas”.
La conseillère professionnelle va vous guider dans l’utilisation de la méthode. Elle va aussi vérifier les observations et leur interprétation. Son travail est très sécurisant pour une contraception naturelle efficace ou pour optimiser une conception difficile.
Vous pouvez d’ailleurs y mixer des formations de “sécurité de base”, des consultations et des suivis en ligne (disponible dans certaines écoles comme SymptoTherm.)
C’est le mode d’apprentissage organisé par la majorité des écoles et indispensable pour devenir vous-même conseillère un jour.

Nous reviendrons dans d’autres articles sur les critères qui peuvent aider à se décider entre ces différents modes, mais avez-vous déjà une question, une idée ou un témoignage en commentaire ?

3-facons-apprendre-symptho

Une réponse à “3 façons d’apprendre la sympto”

  1. Pingback : Pourquoi bien démarrer la symptothermie - Pro en symptothermie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.